Vos témoignages

Avec chaque dollar, vous permettez aux personnes touchées par une tumeur cérébrale de vivre mieux, plus longtemps, et avec espoir.  
Sans les efforts impressionnants que vous déployez pour recueillir des fonds, nous ne pourrions pas financer la recherche, fournir des ressources crédibles ou offrir des programmes de soutien essentiels aux personnes touchées par une tumeur cérébrale.
Vous rendez possible la découverte d’un remède.

« Être le membre de la famille d’une personne atteinte d’une tumeur cérébrale signifie que vous devez la regarder lutter chaque jour contre le fait qu’elle perd la capacité de gérer des tâches simples et quotidiennes que vous tenez pour acquises. Notre famille marche pour la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales parce que nous avons perdu deux beaux rayons de soleil dans notre famille à cause de cette maladie. Tous les efforts sont nécessaires pour recueillir des fonds afin de trouver un remède et aider ceux qui luttent à chaque jour ! »
Karen, Belleville

« Je marche en mémoire de ma magnifique nièce, Jennifer, qui est décédée à l’âge de 28 ans en 2008 d’un glioblastome. Elle s’est battue avec acharnement et n’a jamais baissé les bras. Nous, sa famille, n’abandonnerons jamais l’espoir de trouver un remède. Nous marchons pour honorer sa mémoire. »
Anna, Brampton

« J’ai reçu un diagnostic de schwannome acoustique lorsque j’avais 19 ans. J’ai subi une intervention chirurgicale de 14 heures, j’ai passé deux mois à l’hôpital et j’ai repris mes études universitaires moins d’une semaine après ma sortie de l’hôpital. Je suis maintenant avocat dans le plus grand cabinet d’avocats du Canada. »
Zach, Calgary

« Je marche à la mémoire de mon père, Wayne, qui est décédé il y a 29 ans alors que je n’avais que six ans. Je marche également en l’honneur de nombreuses autres personnes dans ma vie qui ont été touchées par des tumeurs cérébrales. »
Ashley, Corner Brook

« En tant qu’enseignante à la maternelle de Naomi, je suis honorée d’avoir eu sa lumière et son énergie dans ma classe. En tant qu’amie de la famille, je fais maintenant le vœu de vivre ma vie avec force, bravoure et passion, comme Naomi l’a fait ! »
Michelle, Edmonton

« Ma fille a été diagnostiquée à l’âge de six mois avec une tumeur très rare – un astrocytome infantile desmoplastique. Elle a maintenant 20 ans, est en deuxième année d’université et se porte extrêmement bien. Nous sommes très chanceux et très reconnaissants ! »
Terri, Fredericton

« Je marche pour de nombreuses raisons et j’espère que nos efforts pourront sauver l’être cher de quelqu’un. Je marche en mémoire de ma meilleure amie Deanna, qui me manque beaucoup. Elle était une guerrière. Je marche aussi à la mémoire d’un ami et patient, Ron. Je marche en l’honneur de ma belle-mère survivante, Nicole. »
Shannon, Vancouver

« L’équipe Hare Brains marchent et recueillent des fonds en l’honneur de notre père Andy, à qui on a diagnostiqué une tumeur au cerveau en décembre 2009. En janvier 2010, il a subi une opération de sept heures au QE11 pour en retirer une grande partie. Il vit toujours avec le reste de la tumeur. Il mène une vie relativement normale, ne souffrant que de crises focales gérables pour lesquelles il est fortement médicamenté. Notre père a beaucoup de chance. Il a perdu des amis qu’il avait rencontré par le biais de groupes de soutien, et nous avons tous été affectés par un ami ou un être cher qui vit ou qui a perdu la vie à cause d’une tumeur cérébrale. Chaque année, nous recueillons des fonds pour sensibiliser le public et contribuer à sauver des vies grâce à la recherche. »
Allyson, Halifax

« Cette équipe marche en l’honneur de mon père, Bruce, qui a reçu un diagnostic de glioblastome de stade 4 en novembre 2020. Sa force et sa positivité ont inspiré notre famille chaque jour depuis son diagnostic, et nous voulons aider de toutes les manières possibles à trouver un remède à cette terrible maladie. »
Caroline, Hamilton

« Je marche en l’honneur de mon père, qui a survécu à une tumeur au cerveau. Son diagnostic et les interventions chirurgicales qui en ont résulté ont changé sa vie de façon radicale. Non seulement la tumeur a changé mon père de façon permanente, mais elle a aussi changé ma famille. Ce fut une période difficile, qui continue de présenter des défis à ce jour. Je suis fière de mon père, qui est arrivé jusqu’ici, et je veux pouvoir le soutenir, ainsi que d’autres personnes, à ma façon, par le biais de cette marche. »
Nadia, Heart of Georgian Bay

« Mon père, George, a reçu un diagnostic de glioblastome en janvier 2021. Après une lutte acharnée, il est décédé à la fin du mois de mai 2021. La rapidité et la gravité de cette maladie nous ont laissés, ma famille et moi, abasourdis, avec un trou impossible à combler dans nos cœurs. Mon père, un amoureux du plein air, serait tellement heureux que nous puissions faire quelque chose une activité extérieure pour soutenir cette cause. »
Tessa, Kelowna

« En 2019, on m’a diagnostiqué une tumeur au cerveau. Maintenant, deux ans plus tard, je reçois la nouvelle que ma tumeur a repoussé. Je me remets actuellement de ma deuxième opération au cerveau. Nous voulons sensibiliser les gens pour arrêter cette maladie ! »
Katherine, Kitchener

« À la fin du mois de mars 2015, notre fils Tim a reçu un diagnostic de glioblastome. Nous n’avons pas pu faire la marche cette année-là, mais nous y participons depuis 2016. Tim a subi une ablation de 80 % de la tumeur, suivie d’une radiothérapie et d’une chimiothérapie agressive. Il est incapable de travailler, mais a pu s’occuper autour de sa maison et profiter de sas deux border collies. Connie, la femme de Tim, fait un travail incroyable pour gérer tous les changements dans leur vie. Nous attendons avec impatience cette 6ème année de la Marche des tumeurs cérébrales.»
Vicki, London

« J’ai reçu un diagnostic de glioblastome en novembre 2020. Depuis, je combat cette maladie au jour le jour avec beaucoup d’ESPOIR. »
Stéphane, Montréal

« En mai 2020, ma mère a été diagnostiquée avec un glioblastome de haut grade de 3cm. J’ai immédiatement fait des recherches approfondies sur notre situation et j’ai découvert la Marche des tumeurs cérébrales. Mon partenaire et moi avons participé à la marche de North Bay et avons recueilli plus de fonds que prévu. La marche a été thérapeutique pour moi, elle m’a aidé à surmonter mon chagrin et m’a donné le sentiment de faire quelque chose pour aider. Ma mère est décédée le 5 août, un peu plus de deux mois après le diagnostic. Je ferai cette marche en sa mémoire, afin de recueillir des fonds pour la recherche et pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Merci pour tout ce que vous faites !!! »
Ingela, North Bay

« Ma mère a été diagnostiquée avec une tumeur au cerveau en 2019. C’était la période la plus difficile de ma vie. Heureusement que ma famille était là. Ma mère a réussi à se libérer de la tumeur après son opération. Je vais marcher en son honneur et en celui de toutes les personnes qui l’ont aidée à s’en sortir, notamment les médecins, les infirmières, les travailleurs sociaux, la famille et les amis. »
Stephanie, Ottawa

« Je suis membre du personnel de la neurochirurgie au Centre des sciences de la santé. Mon équipe et moi-même marchons en l’honneur de nos patients passés, présents et futurs ! »
Tessa, Paradise NL

« Erin a grandi à Davidson, en Saskatchewan, et elle était la meilleure mère, fille, sœur et membre de la communauté que vous puissiez connaître. Sa positivité et sa gentillesse touchaient tout le monde. Elle se souciait toujours des autres alors qu’elle était aux prises avec ses propres problèmes de santé. Son beau sourire et la joie qu’elle offrait à tous me manquent. Je pense toujours à elle et à sa belle famille, surtout pendant ma marche aujourd’hui. »
Marie, Saskatoon

« Nous marchons en l’honneur de P.J. P.J. a reçu un diagnostic de tumeur cérébrale rare en janvier de cette année. Il est à l’hôpital Toronto Western depuis mars, sous les soins d’une équipe incroyable. Nous sommes extrêmement reconnaissants pour les soins que P.J. a reçus. L’argent recueilli pour la recherche sur les tumeurs cérébrales pourrait sauver la vie d’un être cher ! Faites un don, cela pourrait changer la vie de quelqu’un ! #AdieuTumeursCérébrales »
Jamie, Sudbury

« Je marche en l’honneur de ma sœur Ashley pour aider à trouver la cause et un remède aux tumeurs cérébrales tout en améliorant la qualité de vie des personnes touchées. »
Lori, Sydney

« Ma mère a reçu un diagnostic de glioblastome de stade 4 en mars 2021. Notre monde entier a été bouleversé. C’est la chose la plus difficile que nous ayons jamais eu à affronter. Nous continuons à vivre au jour le jour et nous n’aimerions rien de plus que de la débarrasser de cette horrible maladie. Personne ne devrait jamais avoir à vivre cela. Elle est restée si positive et si forte tout au long de ses traitements, c’est vraiment inspirant. »
Vittoria, Toronto

« Au cours des 15 dernières années, ma famille a participé à la Marche des tumeurs cérébrales. Deux jours après avoir appris que j’étais enceinte du premier petit-enfant de notre famille, on a diagnostiqué une tumeur au cerveau chez mon frère. Le lendemain, il a été opéré et aujourd’hui, il est marié, a un enfant, une licence de pilote et mène une vie normale. Nous continuons à marcher chaque année, pour partager notre belle histoire et pour aider d’autres personnes à garder espoir. »
Chantal, GTA

« Ma mère a subi l’ablation d’une grosse tumeur en 2008. La Fondation canadienne des tumeurs cérébrales lui a donné, ainsi qu’à notre famille, tellement de raisons d’être reconnaissants. »
Hunter, Victoria

« Je marche pour moi et les autres qui sont atteints du gliome diffus du tronc cérébral ! Cela fait bientôt 8 ans que je survis à cette tumeur. J’ai beaucoup reçu durant les dernières années et j’aimerais redonner ! »
Angelica, Québec City

« Comme à chaque année, je marche en l’honneur de mon père bien-aimé, Rick. Mais cette année, quelque chose a changé. Hier, nous avons appris que le fils aîné de mon cousin, Micah, était atteint d’une tumeur au cerveau. Je sais que les statistiques ne sont jamais bonnes pour les enfants qui reçoivent ce diagnostic et, pour être honnête, j’ai peur. Mon père s’en est remis, comme vous le savez. Alors, cette année, je marche dans l’espoir que Micah s’en sorte. »
Elise, Windsor

« Quand j’avais 15 et 17 ans, on m’a diagnostiqué une tumeur non-maligne. Je suis journaliste dans le domaine de la santé et acteur. Il y a quelques mois, un jeune acteur de ma ville natale est décédé. Je marche pour honorer sa mémoire et montrer que les tumeurs cérébrales ne font pas de discrimination. Je marche en son honneur et en celui de tous les survivants et des personnes qui ont perdu la vie à cause d’une tumeur cérébrale. »
Tammy, Winnipeg

« Je marche en mémoire de ma sœur, Mo. Son parcours en a inspiré plus d’un. Son héritage perdurera ! »
Melanie, Yellowknife